L’avenir à nos portes

L’avenir à nos portes

30 Octobre 2019

 

Je me présente Talyssa Frappier, j’ai 16 ans. Je joue aux quilles depuis l’âge de 8 ans. Les premières fois que je suis venue aux quilles, c’est avec mon grand-père. C’est à partir de ce moment que mon intérêt a commencé. J’ai tout de suite demandé à mes parents de venir une autre fois. C’est pour cette raison que je vous écris cette article afin de vous expliquer mon cheminement.

Mes débuts

J’ai commencé à pratiquer ce sport comme l’ensemble des sports existants soit par une ligue ou une association juniors. La ligue junior se déroulait une fois par semaine. À l’époque, je prenais les cours pour travailler ma technique de base. Évidemment comme tous les débuts sportifs, ce n’était pas facile. C’est en pratiquant au fil des semaines que j’ai évolué avec d’autres jeunes de mon âge. L’entraîneur et les parents sont importants à travers ce sport, car ils nous soutiennent mentalement et nous permettent d’apprendre tout en évoluant.


Tournois juniors et ligue avec des adultes

C’est seulement après quelques années de pratique comme débutante que d’autres opportunités sont apparues. Celles-ci m’ont été offertes par le Salon de quilles et mon entraîneur. J’ai trouvé cela très intéressant par contre, j’étais stressée à cette idée.

Les tournois juniors sont des compétitions amicales qui se composent de plusieurs catégories d’âge. De cette façon, nous jouons contre les autres quilleurs de notre âge avec comme but ultime de se classer pour le provincial annuel.
Ce tournoi d’envergure consiste à défendre notre délégation parmi toutes les autres au Québec.

Ce qui m’a permis aussi de m’améliorer est ma participation dans les ligues adultes depuis 2 ans. Il s’agit d’une autre pratique dans ma semaine qui m’aide à travailler ma constance. Dans cette optique, les pratiques en tout temps ont été une source d’évolution pour moi. Depuis 2 ans, je pratique ce sport environ 12 heures par semaine.

Je vais vous expliquer le tout en détails dans mes prochains articles.

Talyssa Frappier, fan de ce sport

 

Par : Talyssa Frappier, junior talentueuse

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Soumettre un commentaire